Flattr this!

Tocante et AndroGame sont les deux premiers volets d’un triptyque. La troisième comédie a pour titre de travail “Aspic”.

Aspic, c’est le nom de scène de la rock-star qui fait ses adieux alors que sa gloire vient de ravager le public et la critique. Ses adieux sous forme d’une première et dernière interview. Une interview vérité. Chez lui.

Imaginez une journaliste dont les lunettes lui disent si vous mentez.

Une Rock-Star autiste qui peut retourner la logique contre vous.

Un technicien fan de l’idole et prêt à tout.

 Pouhiou – auteur en suspens

 

Aspic, ça peut être l’histoire d’une interview qui se passe mal. Et ça peut être une toute autre histoire…

Construction geometrique

Cela fait un moment que cette comédie tourne autour du Pouhiou. Celle qui clôturera le triptyque. Affronter sa mort dans Tocante. Affronter ses faiblesses dans AndroGame. Aspic parlera certainement d’altérité, de ce partage avec l’autre qui nous donne ce statut d’humain.

Pouhiou en a achevé la construction. Il s’est documenté. Il a quelques textes de l’album d’Aspic, la rock-star. Récemment, quelques discussions ont fait renaître l’envie de tapoter cette comédie sur son clavier…

À suivre…